Martina Rueping
Martina Rüping
Martina Rueping
       Profil | Martina Rüping soprano
Martina Rueping
Mentions lgales
Version imprimable (pdf)
Martina Rüping a bâti sa renommée sur l’interprétation de grands airs d’opéra, de lied et d’œuvres du répertoire religieux. La presse a salué sa "merveilleuse et brillante voix de soprano qui ferait honneur à tous les anges de Botticelli" (Berliner Tagesspiegel), son "pianissimo envoûtant" (FAZ) et ses "coloratures cristallines" (Süddeutsche Zeitung).
Née à Halle, elle a effectué ses études à l’Ecole Supérieure de Musique "Carl-Maria von Weber" de Dresde dans la classe d’Ilse Hahn.
Pour perfectionner sa technique vocale, elle se fait conseiller depuis octobre 2000 par Brigitte Eisenfeld.
A l'issue de ses études, elle avait en outre poursuivi de façon intensive pendant plus de dix ans sa formation musicale auprès d’Elisabeth Schwarzkopf.
Elle s’est produite à l’opéra en Allemagne et dans le monde entier, en particulier à Los Angeles, Toulouse, Turin, Tokyo, Munich, Stuttgart, Berlin, Karlsruhe ainsi qu’au festival de Bayreuth. Elle a travaillé avec des chefs d’orchestre renommés tels Riccardo Muti, Kent Nagano, Philippe Herreweghe, Pierre Boulez, Bruno Weill, Edo de Waart, Frans Brüggen, Alessandro de Marchi, Peter Schneider et Michael Schneider.
Elle a été sous contrat à l’Opéra de Halle et de Cologne avant de choisir le statut d’artiste in-dépendant. Martina Rüping a commencé sa carrière dans des rôles allemands du registre de soubrette et de colorature. Plus tard, elle y a ajouté également des rôles du répertoire contemporain.
Elle s’intéresse particulièrement au répertoire baroque. Elle a travaillé en lien étroit avec le festival international Händel de Halle.
Martina Rüping dispose d’un large répertoire de récital. Elle a fait des débuts remarqués à la Scala de Milan en interprétant la partie de soprano de "Carmina Burana" de Carl Orff sous la direction de Riccardo Muti. Elle a chanté à Amsterdam, Stockholm et Oslo la partie de soprano de la "Cr?ation" de Haydn avec le Radiokamerorkest sous la direction de Philippe Herreweghe. A noter également sa participation à ’interprétation des "Sept dernières paroles du Christ sur la Croix" de Haydn sous la direction de Frans Brüggen et des "Flammes" d’Erwin Schulhoff sous la direction de Edo de Waart.
Martina Rüping se consacre au lied depuis de nombreuses années. Actuellement, son récital "Alma Mahler - la plus jolie fille de Vienne", créé en 2005 lors du festival Gergiev de Rotterdam, rencontre un grand succès.
Il faut enfin ajouter au large répertoire de l’artiste l’interprétation d’œuvres de musique contemporaine.
Martina Rueping


Martina Rueping


Martina Rueping


Martina Rueping